Réanimation médicale

mathieukermonial no comments

Recrutement réanimation médicale

 

Retrouvez les prestations MeetingMed et toutes nos offres d’emploi de réanimation médicale sur le Salon Virtuel

La réanimation médicale est une spécialité médicale qui a pour but la prise en charge des patients avec des défaillances vitales d’origine médicale. On retrouve des défailles respiratoires, neurologiques, hématologiques, hépatiques, cardiaques… Cette spécialisation, cette expertise, nécessite une forte connaissance sur l’ensemble des fonctions vitales du corps humain.

 

Le métier de réanimateur médicale

La réanimation médicale peut se pratiquer dans des conditions différentes : en bloc opératoire, dans le service des urgences d’un hôpital, d’une clinique, dans des services spécialisés comme un service maternité. Le médecin réanimateur ou le médecin anesthésiste-réanimateur peut aussi travailler au sein d’une unité mobile comme le SAMU, SMUR.

L’anesthésie-réanimation est une spécialisation qui implique beaucoup de stress pour les médecins et l’ensemble des métiers qui les accompagne. Les patients sont très souvent dans des états critiques, graves nécessitants des interventions rapides et/ou avec des risques pour la survie du patient. La responsabilité du réanimateur implique aussi l’injection de produits puissants à doser avec beaucoup de précision.

 

Le rôle du réanimateur médical

Le réanimateur, médecin spécialiste, doit rétablir les fonctions vitales d’un patient. Cette mission peut être réalisée dans un cadre spontanée et urgent. C’est le cas du réanimateur qui intervient auprès des patients qui arrivent aux urgences ou lors d’une intervention au domicile ou à l’extérieur d’un établissement médical : infarctus, insuffisance respiratoire, choc hémorragique grave (perte de sang)… Ces patients dans un état grave ont besoin de toute l’expertise du réanimateur médical. Le médecin spécialiste devra comprendre les raisons pour lesquels le patient est dans un état aussi grave. Il lui sera alors plus simple de comprendre de mettre en places des techniques pour rétablir les fonctions vitales du patient. Une fois les fonctions vitales rétablies, le patient sera orienté vers un service spécialisé.

En plus de cette mission très stressante, le réanimateur est amené à suivre des patients qui doivent subir une opération chirurgicale. Dans cette situation, l’anesthésiste réanimateur va suivre avant, pendant et après l’intervention.

  • Avant l’opération : rencontrer, faire passer des examens et préparer l’anesthésiant
  • Pendant l’opération : suivre les fonctions vitales du patient (pression artérielle, fréquence cardiaque, oxygénation…) durant l’opération et intervenir si besoin
  • Après l’opération : suivre le réveil du patient  

 

La formation au métier de réanimateur médical

  • La formation de réanimateur dure très longtemps car c’est un médecin spécialisé. Après un baccalauréat Scientifique presque obligé, les étudiants qui souhaitent pratiquer la médecine doivent passer par la PACES (Première Année Communes aux Etudes de Santé) qui est très sélectif, avec environ 20 % des étudiants admis seulement.
  • Pendant les 2 années d’enseignement sur des domaines assez variés et théorique comme de la biologie et l’anatomie, les étudiants font des stages infirmiers au sein d’établissements médicaux. Après ces 3 années d’études, ils reçoivent un diplôme de formation générale.
  • Après l’obtention du diplôme, la formation du réanimateur continue avec un cycle de 3 nouvelles années. Elles permettent aux étudiants d’enrichir leur enseignement de base. Cependant, il y a beaucoup plus de pratique dans des établissements hospitaliers. A la fin de ces 6 premières années, les étudiants passent des Epreuves Classantes Nationales (ECN) et effectuent leur choix de spécialisation en fonction de leurs résultats.  
  • La dernière étape est l’internat d’une durée de 5 ans pour passer le Diplôme d’Etudes Spécialisées Anesthésie-réanimation. Le diplôme de docteur en médecine avec une spécialisation est remis uniquement après la soutenance d’une thèse et 11 années d’études.

 

Les qualités d’un bon anesthésiste-réanimateur

La première qualité d’un réanimateur médical est sa gestion du stress. Il existe de très nombreuses dans lesquelles le sang-froid est un vrai atout. En plus d’agir vite avec une grande dextérité et une analyse rapide d’une situation, le médecin doit gérer une charge émotionnelle forte face à la situation critique. De plus, il doit savoir tenir ce rythme soutenu durant plusieurs heures sans s’arrêter.

Sa relation aux autres est aussi primordial. Très entouré, il doit savoir stimuler les équipes dont il a la charge mais aussi entretenir des relations fortes avec les autres services qui vont prendre le relai lorsque les fonctions vitales du patient sont rétablies. Son travail avec la famille nécessite aussi un bon relationnel (complications, conséquences graves et même décès), ce qui nécessite une grande force mentale.

Le médecin réanimateur change assez souvent de lieu de travail. Ce turnover implique un problématique dans le recrutement médical. En effet, ses médecins spécialisés sont indispensables à la vie et au fonctionnement d’un établissement médical et au bon accueil et traitement des patients. MeetingMed facilite le recrutement médical de réanimateurs médicaux.

 

Retrouvez toutes nos offres d’anesthésiste sur le salon virtuel

Vous pouvez aussi retrouver nos offres de recrutement d’urgentiste