Pneumologue

mathieukermonial no comments

Recrutement pneumologue

 

Le pneumologue est le médecin spécialiste de l’appareil respiratoire : poumons, trachée, bronches… C’est lui qui prend en charge les maladies pulmonaires et respiratoires telles que l’asthme, la bronchite chronique ou encore le cancer du poumon.

 

Quel est le rôle du pneumologue ?

Le pneumologue est amené à traiter différentes pathologies aigües ou chroniques liées à l’appareil respiratoire :

– Problèmes d’apnée du sommeil
– Asthme
– Insuffisance respiratoire
– Douleurs thoraciques
– etc.

Il traite également des cas plus graves comme le cancer du poumon, la pneumonie, la mucoviscidose, l’emphysème et l’embolie pulmonaire.

Lors de ses consultations, le pneumologue fait passer à ses patients des examens pulmonaires et respiratoires afin d’établir un diagnostic, puis de prescrire le traitement adapté.

Le pneumologue possède différentes techniques à sa disposition pour réaliser ses examens : radiographie, scintigraphie, scanner du thorax. Il peut aussi effectuer des tests de capacité respiratoire, des tests de provocation pour détecter l’asthme, ou encore des tests d’efforts cardio-respiratoires. Le pneumologue est également chargé de détecter d’éventuelles allergies en procédant à des tests cutanés.

Dans le cas de certaines pathologies telles que l’apnée du sommeil, la mise en place de ventilation par machines sera nécessaire. C’est alors le rôle du pneumologue d’effectuer l’installation de ces appareils et d’apporter les conseils nécessaires pour leur utilisation.

Enfin, si besoin, le pneumologue oriente ses patients vers le service de chirurgie et effectue leur suivi après l’opération jusqu’à leur rétablissement.

 

Les qualités d’un bon pneumologue

Le pneumologue doit posséder des connaissances pointues de l’appareil respiratoire et faire preuve d’une grande dextérité pour réaliser des opérations délicates comme une ponction pleurale ou une intubation.

Mais en plus des compétences techniques, le pneumologue doit également faire preuve de qualités humaines, notamment une qualité d’écoute et d’empathie face à des patients présentant parfois des maladies graves. La diplomatie est essentielle pour dialoguer avec la famille des patients.

 

Où exerce un pneumologue ?

Le pneumologue exerce le plus souvent en milieu hospitalier, au service de pneumologie, mais il peut aussi pratiquer son activité en clinique privée ou encore en tant qu’indépendant.

En cabinet, le pneumologue reçoit des patients atteints de maladies chroniques, ne nécessitant pas d’hospitalisation, comme l’apnée du sommeil ou les symptômes liés aux pathologies allergiques. Il travaille alors de concert avec les allergologues  et les dermatologues.

A l’inverse, en tant que praticien hospitalier, il est amené à traiter différents cas parfois graves. Dans le cadre de l’hôpital, il exerce la pneumologie interventionnelle : il est en effet amené à pratiquer des interventions chirurgicales comme une ponction pleurale, une biopsie ou une endoscopie à des fins exploratoires ou thérapeutiques. Selon les besoins, il peut dispenser à ses patients un traitement intraveineux ou encore une oxygénothérapie.

Dans les cas graves, comme le cancer du poumon, la mucoviscidose ou encore la BPCO, le pneumologue exerce en soins intensifs en collaboration avec un réanimateur.

Un pneumologue peut également choisir de consacrer une partie de son métier à la recherche clinique en exerçant en CHU (centre hospitalier universitaire).

Le salaire d’un pneumologue est plus élevé que la moyenne des salaires pour les professions libérales, un pneumologue touchant en moyenne 7500€ nets tandis que l’ensemble des professions libérales gagne en moyenne 3500€ nets par mois.

 

Quelle formation pour devenir pneumologue ?

Au total, 12 années d’études universitaires sont nécessaires pour devenir pneumologue.

Après avoir suivi les années communes d’études de médecine, qui se déroulent en deux cycles sur un total de 6 ans, le futur pneumologue doit poursuivre son cursus avec 4 autres années d’études afin d’obtenir un doctorat en médecine, puis une spécialisation en pathologies pulmonaires en deux ans pour obtenir le titre de pneumologue (certifié par un Diplôme d’Etat de docteur en médecine).

Un pneumologue souhaitant se spécialiser davantage doit suivre des années d’études supplémentaires : un an de plus pour une spécialisation en allergologie, deux ans pour la réanimation des patients intubés.

 

Retrouvez nos offres d’emploi en pneumologie

Vous êtes médecin spécialisé en pneumologie et vous souhaitez ouvrir votre horizon professionnel ? Retrouvez toutes nos offres d’emploi de pneumologue sur MeetingMed, le salon virtuel de recrutement en ligne dédié aux professionnels de santé.

Retrouvez toutes nos offres d’emploi de pneumologue sur le salon virtuel

Vous pouvez aussi retrouver nos offres de recrutement de psychiatre et pédopsychiatre