Médecine polyvalente

mathieukermonial no comments

Recrutement médecin polyvalent

 

Qu’est-ce qu’un service de médecine polyvalente ?

La médecine polyvalente prend en charge les patients souffrant de pathologies diverses qui relèvent de différentes disciplines médicales : cardiologie, gastro-entérologie, pneumologie, hématologie, mais aussi endocrinologie, neurologie, dermatologie, urologie, infectiologie, oncologie…

Le service de médecine polyvalente est rattaché au pôle Médecine de l’hôpital. Ces services spécialisés se développent de plus en plus en centre hospitalier universitaire (CHU), en établissement de soins public ou privé, et sont généralement gérés par plusieurs médecins généralistes et/ou spécialistes (endocrinologue, hématologue, cardiologue…).

Le patient peut être orienté vers ce service à la suite d’une admission aux urgences ou prendre rendez-vous sur la demande de son médecin traitant.

Le service de médecine polyvalente peut prendre en charge un patient qui présente :

  • Un symptôme n’ayant pas fait l’objet d’un diagnostic précis aux urgences.
  • Une polypathologie ne relevant pas de la médecine interne.
  • Une pathologie touchant un seul organe, mais considérée par les spécialistes comme une pathologie générale.

La FFMP (Fédération Française de Médecine Polyvalente), fondée en 2013, a pour but de promouvoir le développement et la reconnaissance des activités de médecine polyvalente en France. Elle organise à cet effet des congrès annuels et publie des études pour faire progresser la recherche sur cette discipline.

 

Quelle différence avec la médecine interne ?

A l’heure où les activités médicales hospitalières sont de plus en plus segmentées et spécialisées, le besoin d’une prise en charge globale et pluridisciplinaire du patient est de plus en plus important. En cela, la médecine hospitalière polyvalente et la médecine interne répondent toutes deux à ce besoin.

Les services de médecine interne et de médecine polyvalente sont très proches, car ils ont la même fonction : prendre en charge les patients dont la pathologie relève de plusieurs spécialités, ceux souffrant de plusieurs pathologies, ou dont les symptômes sont mal identifiés. Cependant, la médecine interne a vocation à traiter certaines pathologies rares, plus complexes dans le diagnostic.

Un médecin peut exercer une activité de médecine polyvalente dans un service de médecine interne, tout comme dans d’autres services spécialisés. Les deux disciplines sont donc très liées.

En outre, le service de médecine interne a également pour rôle de former les futurs médecins généralistes.

 

Quelles spécialités médicales en médecine polyvalente ?

La médecine polyvalente regroupe différentes spécialités médicales et paramédicales. Ces médecins spécialistes viennent compléter l’équipe médicale en place dans l’hôpital. Les orientations des services médicaux et la prise en charge de certaines pathologies dépendent de l’établissement de santé. Certains centres hospitaliers développent ainsi des activités plus spécifiques dans leur service de médecine polyvalente, comme une unité de soins palliatifs par exemple, afin d’assurer aux patients une prise en charge globale par une équipe pluridisciplinaire. L’équipe médicale peut également travailler en collaboration avec différents spécialistes comme des kinésithérapeutes, diététiciens, assistants sociaux… pour une offre de soins encore plus complète et adaptée au cas du patient.

Dans certains hôpitaux, l’unité de médecine polyvalente est directement rattachée au service des urgences pour traiter les maladies les plus courantes, allégeant ainsi la charge de travail des médecins urgentistes.

 

Quelle formation ?

Un médecin souhaitant exercer en département de médecine polyvalente peut choisir de suivre un Diplôme inter-universitaire (DIU) de Médecine Polyvalente Hospitalière en formation initiale ou en formation continue. Cette formation, disponible à l’université de Nantes, Paris et Lyon 1, est accessible aux médecins titulaires d’une thèse de Médecine, ou étudiant de 3ème cycle en DES (diplôme d’études spécialisées) en faculté de médecine. Elle se déroule sur deux années universitaires.

Ce diplôme n’est pas obligatoire pour exercer en tant que médecin polyvalent, notamment dans une structure privée où il faut simplement être titulaire d’une thèse en médecine. Un médecin généraliste ou spécialiste dans l’une des disciplines recherchées peut très bien assumer ce rôle.

Un praticien en médecine polyvalente peut exercer en hôpital public ou privé, en EHPAD ou en clinique.

 

Nos offres d’emploi de médecin polyvalent

Retrouvez toutes nos offres d’emploi de médecin polyvalent sur le salon virtuel

Vous pouvez aussi retrouver nos offres de recrutement d’ophtalmologue

N’hésitez pas à consulter notre blog pour vous tenir informé de l’actualité médicale.