Biologie médicale

mathieukermonial no comments

Recrutement de biologiste médical

 

Retrouvez les prestations MeetingMed et toutes nos offres d’emploi de biologiste médical sur le Salon Virtuel

Le biologiste médical a un rôle majeur dans le suivi des patients et leurs traitements éventuels si cela est nécessaire. Il est un partenaire privilégié pour les médecins généralistes ou les médecins spécialisés.

 

Description du métier de biologiste médical

Un biologiste médical contrôle et donne un avis sur les résultats d’une analyse médicale. Les données étudiées lors de cette analyse biologique sont très nombreux (taux de sucre, cholestérol, nombre de globules et d’autres métriques importantes). Elle permet aussi de détecter des virus et des bactéries avec différents types de prélèvement (sang, urine, tissus, selle…).

Les analyses médicales sont généralement réalisées par des techniciens biologistes qui doivent suivre les protocoles établis. Le biologiste médical n’intervient qu’à la phase d’interprétation des résultats. Cette interprétation est essentielle pour confirmer ou infirmer un diagnostic médical à partir de symptômes, de signes cliniques par exemple. Le résultat est transmis directement au patient ou au médecin qui a demandé l’analyse pour son diagnostic. Comme toute procédure médicale, il est obligatoire de respecter les règles du Code de la santé publique afin de protéger le patient et sans altérer la fiabilité de l’échantillon.

Le biologiste médical peut pratiquer au sein du secteur public ou privé (hôpital, clinique…) mais aussi dans un laboratoire d’analyse médicales (médecine de ville).

 

Le rôle du biologiste médical

Il/Elle se doit de garantir la fiabilité de l’analyse en évitant tout altération de l’échantillon prélevée (transport, stockage, suivi, manipulation, analyse, réactifs utilisés…). L’interprétation des résultats n’est donc pas la seule préoccupation du biologiste médical. Il doit aussi superviser l’équipe de techniciens d’analyses biologiques, s’assurer du respect des protocoles mis en place et la mise au point des nouveaux protocoles.

Il gère aussi le calibrage des machines, leur suivi et le renouvellement des machines qui permettent de réaliser les analyses médicales. Son rôle peut aussi de rencontrer les fournisseurs et de répondre aux appels d’offre. Ce champ d’action peut s’agrandir vers une fonction de gestion (finance, gestion du personnel, procédure de qualité…) dans les établissements d’analyse les plus petits.

 

La formation de biologiste médical

Il existe deux parcours de formation pour devenir biologiste médical. Les deux parcours commencent de la même manière, par la Première Année Communes aux Etudes de Santé (PACES). Il est recommandé de passer le baccalauréat filière Scientifique mais pas impératif. Le concours est très difficile : 20% des étudiants sont admis en 2e année.

Après l’obtention du concours, 2 possibilités s’ouvrent aux aspirants biologistes médicaux : le parcours de docteur en médecine avec une spécialisation de 4 ans en biologie médicale ou bien le parcours de docteur en pharmacie avec une spécialisation de 4 ans en biologie médicale.

 

Les qualités d’un biologiste médical

Comme tous les médecins mais encore plus dans ce type de spécialisation, les biologistes médicaux doivent montrer une très grande rigueur dans leur travail. Le respect des règles du Code de la santé publique et la mise en place des protocoles d’analyse sont des points clés dans ce métier. Selon le type d’établissement où il pratique, le biologiste médical doit aussi savoir être multitâche au quotidien avec beaucoup de responsabilité très diverses. Enfin, il doit parfois arrêter de travail en autonomie en marge des autres pour communiquer avec les médecins qui réclament des examens afin de discuter avec des confrères pour poser le meilleur diagnostic.

Retrouvez toutes nos offres de biologiste médical sur le salon virtuel

Vous pouvez aussi retrouver nos offres de recrutement de cardiologue