Addictologue

mathieukermonial no comments

Recrutement d’addictologue

 

Retrouvez les prestations MeetingMed et toutes nos offres d’emploi d’addictologue sur le Salon virtuel

 

Le métier d’addictologue

Overdose, coma éthylique, cancer, endettement, voici entre autres quelques dangereuses conséquences des addictions à la drogue, à l’alcool, aux cigarettes, aux jeux. Pourtant, ces maux de société continuent à faire des ravages d’où la nécessité de soigner les addictions. Une spécialité médicale le permet : l’addictologie. Le médecin qui exerce ce métier est un addictologue. Des spécialités plus ciblées de l’addictologie sont l’alcoologie et la tabacologie.

 

L’addictologue, que fait-il ?

L’addictologue traite toutes les addictions. Il exerce en cabinet, en centre de soins ou en centre hospitalier. Il peut assister un médecin généraliste dans le traitement d’un toxicomane ou de toute personne dépendante d’une substance ou d’un comportement.

La première consultation de l’addictologue se déroule généralement en présence d’un médecin psychiatre. Il n’est pas rare qu’un psychiatre soit doublé d’une casquette d’addictologue.

 

Comment se déroule son travail ?

L’addictologue aide son patient à comprendre son addiction et à s’en détacher.
Il l’écoute, lui pose des questions et l’amène peu à peu à la volonté de combattre sa dépendance et à ne pas rechuter. Après un premier entretien avec son patient, l’addictologue lui propose une feuille de route qui se déroulera en séances dont la fréquence dépendra de la nature et du degré de l’addiction.

 

La formation d’addictologue

L’addictologie est une science multidisciplinaire qui regroupe la tabacologie, l’alcoologie, etc. Elle est au cœur de la médecine, de la psychiatrie et de la psychologie. Elle traite tous les types d’addictions par une procédure d’accompagnement et de sevrage. Celui qui exerce ce métier est un addictologue. Comment faire pour en devenir un ?

 

Devenir addictologue

Il faut d’abord savoir que la formation en addictologie qui débouche sur un diplôme universitaire, n’est à priori ouverte qu’aux internes en médecine, aux psychologues et aux psychiatres.
Des formations spécifiques de prévention, de soins et d’accompagnement en addictologie sont néanmoins accessibles aux personnes exerçant en centre de soins ou en contact de sujets atteints par les addictions. Dans ce cas, il est nécessaire de justifier d’une expérience professionnelle suffisante.
Un emploi infirmier peut par exemple se doubler de cette formation mais ne portera pas le titre d’addictologue réservé aux psychiatres, psychologues et médecins ayant obtenu ce diplôme universitaire après leur formation en addictologie.

 

Addictologue : les qualités

Certaines qualités sont bien évidemment indispensables pour être un bon addictologue. Pour prendre en charge une personne dépendante de façon efficiente, voici des aptitudes inéluctables :
● Avoir une bonne capacité d’écoute : être disponible, prendre le temps nécessaire pour écouter et poser des questions de clarification si besoin.
● Être patient : en étant compatissant.
● Être un fin psychologue : avoir la capacité de comprendre facilement l’autre pour apporter des solutions adéquates à ses angoisses ou inquiétudes.

 

Retrouvez toutes nos offres d’addictologue sur le salon virtuel

Vous pouvez aussi retrouver nos offres de recrutement d’anesthésiste